Sylvie Bellier
Psychopraticienne ( Coaching et Hypnose ) à Cognac
20 rue de l’Echassier, 16100 COGNAC, FRANCE
 
06 01 23 00 59

Méditation: Un exercice simple pour méditer

Notre but n’est pas de vous imposer une méthode pour méditer mais de vous proposer une façon simple de méditer vous êtes libre de suivre ou non.

Où s'installer pour méditer ?

Pour débuter, trouvez le lieu qui vous inspire et même s’il est possible de méditer n’importe où, vous pouvez allouer un endroit précis à ce moment de recueillement. Choisissez dans votre appartement ou votre maison l’endroit le plus calme et le plus approprié au silence et à la paix. C’est votre endroit, dans votre chambre, le salon ou une pièce entière aménagée spécialement. Ce peut être à l’intérieur ou à l’extérieur si vous possédez un jardin, une terrasse ou un balcon. Vous pouvez aussi décider d’alterner dedans et dehors suivant la météo ou le temps que vous avez car un parc, une forêt ou la plage peuvent aussi faire l’affaire.

Pour agrémenter cet espace et le faire vôtre, vous pouvez le décorer avec des objets que vous appréciez et qui vous inspirent : un petit autel, des bougies, un appareil à musique qui diffuse une musique douce, des images inspirantes, des pierres, des coquillages, des fleurs, des tissus chamarrés, un tapis coloré, des huiles essentielles, de l’encens, un coussin confortable... Il n’est pas nécessaire de tout réunir. Choisissez ce qui vous plait dans cette liste que vous pouvez compléter à votre guise.

Comment débuter son exercice de méditation ?

Prenez le temps de trouver la posture qui vous convient. Nul besoin dans un premier temps d’espérer tenir une position inconfortable pendant toute la durée de votre méditation. Il est préférable d’y aller doucement, par exemple en se donnant un temps court et pour la méditation et pour la posture. L’important est le bienfait que vous en tirez plutôt que le fait de souffrir en vous obligeant à ne pas bouger alors qu’une crampe arrive ou qu’un point douloureux se réveille.

Accueillez ces désagréments, prenez conscience de ce que vous dit votre corps puis changez de position afin de libérer les tensions.

Ecoutez-vous car vous êtes le premier à savoir ce qui est bon pour vous.

La relaxation est la détente de l’esprit en passant par le corps et la méditation est la détente du corps en passant par l’esprit. Il semble donc bien difficile de trouver la paix et de lâcher prise, dans un corps qui n’est pas à l’aise ou qui ressent une gène ou même de la souffrance. Ce point de vue n’est pas partagé par tous mais soyez libre de vos choix.

Choisissez une bonne assise : une chaise, un tabouret, un zafu*, un banc de méditation...Vous pouvez aussi décider de vous installer directement sur le sol, jambes croisées ou allongées devant vous. Certains méditent debout, d’autres allongés au risque de s’endormir. A chacun de tester et de choisir.

Le dos doit être droit, la tête se place dans l'alignement de la colonne vertébrale, le menton est légèrement rentré afin de ne pas contracter la nuque et vos épaules sont complètement relâchées. Quant à vos mains, elles peuvent se poser sur les cuisses alors que vos pieds sont bien en contact avec le sol.

Au cours de votre séance, essayez plusieurs postures et n’hésitez pas à en changer dés que vous ressentez de l’inconfort. Une séance de méditation doit être un moment de réconfort, d’apaisement et de ressourcement. Quel intérêt de transformer cette pause bien-être en session de torture ?

Mettez-vous à l’aise, installez-vous confortablement, prenez du plaisir, laissez-vous aller, kiffer la life... C’est ça méditer, c’est se reconnecter à son âme dans la joie et la bonne humeur.

Laissons ceux qui pensent autrement, libres de leur choix afin qu’ils nous permettent d’avoir un autre avis. Et c’est à chacun de ressentir ce qui est bon pour lui et raisonne au sein de son être.

Déroulé de l'exercice de méditation 

Dés que vous vous sentez prêt, observez votre respiration.

Suivez tranquillement l'air qui entre et qui sort par vos narines.

Et comme vous inspirez et comme vous expirez, ressentez au plus profond de vous, le calme et la paix s’installer.

Et comme vous inspirez et comme vous expirez, souvenez-vous de la chance de respirez sans aide, sans respirateur, simplement en laissant ce flux aller et venir à l’intérieur de votre corps. C’est un nettoyage continuel qui se fait sans que vous ayez à intervenir ni à y penser. C’est une vague qui va et vient comme le huit de l’infini.

L’oxygène nous est indispensable et cet air que nous respirons doit rester le plus pur possible.

Puis prenez deux ou trois grandes inspirations, lentes et profondes.

Revenez à une respiration normale et continuez à suivre par la pensée le voyage de l’air qui entre et sort. Imaginez-le sous la forme d’une couleur, pénétrer à l’intérieur de votre tête et descendre jusqu’à vos poumons, puis remonter et ressortir par votre nez.

Dans un premier temps, vous pouvez vous répéter le mantra que vous choisissez parmi ceux que nous vous proposons :

  • A l’inspire : fermé et à l’expire : ouvert
  • A l’inspire : je prends et à l’expire : je donne
  • A l’inspire : j’entre et à l’expire : je sors

Vous pouvez aussi imaginer :

  • Une fleur qui s’ouvre et se ferme
  • Un oiseau qui déploie ses ailes et les referme
  • Les ailes d’un oiseau qui s’élèvent et s’abaissent
  • L’écume d’une vague qui se dépose et se retire sur le sable

Lorsque vous vous sentez calme, apaisé et tranquille, alors vous êtes prêt pour votre méditation guidée.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.